Toutes les étapes du ravalement de façade

Suivez notre pas à pas pour une rénovation efficace et optimale de votre façade.

Toutes les étapes du ravalement de façade

Première partie des travaux de ravalement : diagnostiquez l’état du support

L’adhérence d’un mortier sur une façade dépend en grande partie de la préparation du support, et donc du diagnostic préalable. Un bon support doit être dur, stable, adhérent, propre, sain, et normalement absorbant. Faites ce travail de reconnaissance avec le maître d’ouvrage. 

Étape 1 : Vérifier la porosité du support

Le revêtement doit être normalement absorbant : vérifiez sa porosité. Projetez de l’eau pour mouiller le support. Si l’eau ruisselle, le support n’est pas poreux, il faudra le décaper ou appliquer un primaire d’adhérence.

Étape 2 : Déterminez la nature du revêtement de la façade.

Le revêtement de la façade est-il organique ou minéral ? Cette vérification est indispensable pour choisir des produits compatibles au support. Par exemple, appliquer un corps d’enduit à la chaux aérienne sur un ancien enduit organique nécessitera l’utilisation de produit d’interposition ou un décapage. Pour déterminer la nature de la façade à rénover, appliquez une flamme (chalumeau ou lampe à souder) sur le support : 

  • si le revêtement ramollit, il s’agit d’une peinture organique ou d’un revêtement organique épais ; 
  • si le support est insensible à la flamme, il s’agit d’un enduit à base de chaux-ciment ou d’une peinture minérale .

Soyez attentifs à une brillance excessive du revêtement qui indique la présence d’un vernis. Prévoyez alors un décapage mécanique. 

Étape 3 : Vérifiez la bonne tenue de l’enduit de façade.

L’ancien enduit à rénover doit parfaitement adhérer à la maçonnerie pour supporter la pose et le poids d’un nouvel enduit.

Cas 1 : l’enduit se décolle

  • enduit organique : décapez le support (plusieurs techniques existent : décapage chimique, décapage thermique ou mécanique par sablage…)
  • enduit minéral : éliminez l’enduit par piochage.

Cas 2 : pas de décollement de l’enduit visible à l’œil nu

Procédez à des tests pour vérifier l’adhérence du revêtement.

  • Pour un revêtement organique lisse, effectuez le test du quadrillage : coupez la peinture en petits carrés de 2 x 2 mm sur une surface de 10 x 10 cm. Brossez. Si 80% des carrés adhèrent encore à la façade après brossage, le revêtement est adhérent. Pour un support organique rugueux ou un revêtement organique épais, procédez de même, mais avec des carrés de 5x5 mm.
  • Pour vérifier la tenue d’un revêtement hydraulique, sondez le support en le tapotant au marteau. Si l’enduit sonne creux, il n’adhère plus à la maçonnerie. Il faudra le retirer. Commencez par un test sur les endroits accessibles. Si le test est concluant, renouvelez-le sur la totalité de la façade après la pose de l’échafaudage.

Étape 4 : Nettoyez la façade

Les taches et les pollutions végétales sont à retirer avec un nettoyant adapté à la nature du support.

  • Pour un nettoyage classique, utilisez un nettoyeur à eau (distance entre la buse et le support : 10 à 30 cm).
  • Pour un nettoyage avec un détergent, vérifiez la compatibilité du détergent avec la façade. Appliquez le produit avec une pression de départ basse (par exemple, 40 bars). Augmentez progressivement. Rincez abondamment le support après application. 

Étape 5 : Réparez les fissures de la façade

Pour plus de renseignements : Connaître et comprendre les fissures en façade

Deuxième partie des travaux de ravalement : mettez en œuvre le nouveau revêtement

Le nouveau revêtement est un système d’enduit composé de plusieurs couches, qui assurent à la fois l’imperméabilité, la protection et la décoration de la façade : 

  • trois couches si la pose se fait à la main : gobetis + sous enduit + enduit de finition
  • deux couches pour une pose à la machine : sous enduit + enduit de finition

Étape 6 : Appliquez la première couche : le gobetis

Le gobetis d’accrochage se pose exclusivement à la main. Il assure l’accrochage du sous enduit de façade sur des maçonneries anciennes très irrégulières (briques, moellons, parpaings). Il se fait sous forme de « salissures » irrégulières.

Étape 7 : Appliquez le sous enduit (ou corps d’enduit)

Le corps d’enduit améliore la planéité du support, et corrige les accidents de surface comme les trous. Il uniformise la façade pour qu’elle reçoive une finition.

Étape 8 : Appliquez l’enduit de finition

La finition est la touche décoration de votre façade. C'est le moment de choisir votre type d’aspect (taloché, gratté, ribbé…) et vos couleurs !

Étape 9 : Protégez la façade

Allongez la durée de vie des façades que vous avez rénovées en les protégeant des agressions (pollutions, salissures, graffiti).