Tout savoir sur le carrelage extérieur pour réaliser une terrasse

Parmi les différents matériaux proposés pour habiller une terrasse, le carrelage est une solution pérenne, qui associe longévité, résistance et facilité d’entretien. Proposé dans une grande variété de formats et d’aspects, le carrelage doit être choisi en prenant en compte son usage extérieur.

Tout savoir le carrelage extérieur pour réaliser une terrasse

Pourquoi opter pour un carrelage sur une terrasse ?

Les lames et caillebotis en bois destinés aux terrasses permettent de profiter de votre terrasse rapidement. La mise en œuvre sur lambourdes ou sur plots réglables est en effet assez simple. En revanche, le bois naturel doit être entretenu régulièrement afin de résister durablement à la pluie, à la neige et aux U.V. qui, avec le temps, modifient la teinte du bois.
Autres points à ne pas négliger : l’apparition possible de champignons et le risque lié aux insectes xylophages, qui nécessite l’application régulière d’un traitement chimique sur les lames de bois.

Ces inconvénients ne concernent aucunement le carrelage extérieur. De fait, les carreaux en céramique ne se décolorent pas, ne craignent ni les tâches ni les parasites, se moquent de l’eau ou des variations de température et encaissent sans difficulté les petits chocs, à condition, bien sûr, qu’ils soient compatibles avec une utilisation extérieure et que la pose de carreaux pour la terrasse soit effectuée dans les règles de l’art.

Un classement et une norme pour bien choisir votre carrelage

En complément du choix esthétique, vous avez à votre disposition des textes réglementaires dédiés sur la pose de carrelage et de nombreuses informations, à commencer par le classement UPEC. Il s’agit d’un classement d'usage constitué de 4 lettres (U, P, E et C), chacune suivie d’un indice (de 1 à 4 ou de 0 à 4) indiquant la résistance du produit aux contraintes suivantes :

• abrasion et usure (U1 à U4)
• poinçonnement (P1 à P4),
• tenue à l'eau (E0 à E4),
• produits chimiques (C0 à C4).   

Des performances obtenues qui permettent d’identifier les produits en fonction de leur capacité à résister aux différentes sollicitations. En ce qui concerne les carrelages extérieurs, leurs performances doivent répondre aux indices : U4, P3, E3, C2. Enfin, pour effectuer votre choix, vous pouvez consulter les normes définissant les méthodes d’essai pour déterminer les caractéristiques dimensionnelles, l’aspect de la surface, la porosité, la résistance à la flexion, à l'abrasion, à la dilatation, au gel, aux chocs mécaniques et thermiques, aux produits chimiques…

Des carreaux antidérapants pour le carrelage extérieur

Pour écarter les risques d’accidents par glissade, le carrelage employé à l’extérieur (terrasse, escalier, plage de piscine) doit être résistant à la glissance et offrir un minimum de rugosité.

On distingue deux types de glissance :

  • la glissance pieds nus : les carreaux sont classés en fonction de leur adhérence en trois groupes (A : moyenne, B : élevée, C : forte)
  • la glissance pieds chaussés : associe à la lettre R une valeur d’indice allant de 9 (normale) à 13 (très forte).

Il faut noter que plus cet indice est élevé, plus l’entretien du carrelage est délicat. Dans ce cas, la surface des carreaux et les micro-aspérités constituent en effet un terrain favorable à la prolifération des mousses et des lichens, et retiennent pollens et particules de pollution.

Quel format de carreaux pour quelle surface extérieure à carreler ?

Le carrelage extérieur existe dans divers formats (de 20 x 20 à 60 x 60 cm et plus) et en demi-formats. Cette diversité offre de nombreuses possibilités de calepinage. Pour autant, comme pour les carrelages intérieurs, il faut savoir que les carreaux de grands formats (à partir de 60 x 60 cm) agrandissent l’espace et limitent la réalisation de joints de carrelage. Si votre terrasse mesure environ 15 m2, vous pouvez sans problème orienter votre choix sur ce type de carrelage. Bien que le mode de pose des carreaux de grands formats nécessite un double encollage, une préparation de la terrasse (ragréage, chape) est à prévoir, notamment une pente de 1.5% pour l’écoulement de l’eau. Les carreaux de grands formats doivent être fixés sur un support parfaitement plan : la tolérance de planéité doit être au plus de 5 mm sous une règle de 2 m.

Dans tous les cas, prévoir un joint périphérique de 5 mm minimum.

Vous pouvez comparer jusqu'à 4 produits.

Comparer