Réussir la pose de carrelage d’une terrasse

Pour quune terrasse carrelée reste belle aussi longtemps que possible, il faut choisir un carrelage prévu pour un usage extérieur et s’assurer que la dalle en béton ne soit pas fissurée et que sa surface soit en parfait état.

Rénover une terrasse avec un ragréage
Réussir la pose de carrelage d'une terrasse

Une dalle en béton à toute épreuve pour carreler une terrasse

À l’extérieur, une terrasse maçonnée est soumise aux aléas de la météo et des mouvements possibles du terrain. Ces derniers sont bien souvent dus aux variations de température et dhumidité. Un phénomène qui se ressent particulièrement en été lorsque le sol sassèche et se tasse. Or les sols maçonnés n’apprécient guère ces contraintes mécaniques.

Réalisé à même la terre, le support qui doit recevoir les carreaux se constitue d’une dalle en béton armé (treillis soudés) d’une épaisseur de 20 cm. Celle-ci est coulée sur un hérisson de 10 cm d’épaisseur environ, constitué de graves de calibre moyen (de 20 à 40 mm). Trop irrégulière pour permettre la pose directe du carrelage, la surface de la dalle est recouverte d’une chape de mortier de quelques centimètres d’épaisseur.

Les principales pathologies rencontrées lors de la rénovation d’une terrasse

Dans lexistant, les désordres les plus fréquents auxquels vous pouvez être confrontés sont le décollement (ou descellement) et la fissuration.
Selon l’étendue des dégâts (localisés
ou présents sur la majeure partie de la surface carrelée), il faut mettre en œuvre une solution adaptée.

• Le décollement peut provenir dun problème dadhérence (ou de retrait) du mortier colle type webercol terrasse utilisé initialement et être accentué par dautres facteurs, comme le passage de charges lourdes.

La fissuration traduit un manque de solidarité du carrelage avec le support maçonné. Elle résulte soit d’une cause directe (en marchant dessus), soit d’une cause indirecte, comme un éclatement au gel de l’eau infiltrée en périphérie du carreau. Une telle infiltration peut être provoquée par une pente d’écoulement de l’eau de pluie insuffisante, des joints de fractionnement trop espacés, une absence de joint de dilatation, des remontées dhumidité à travers la dalle (drain manquant ou obstrué), etc.

 

Des joints de fractionnement et de dilatation pour prévenir les risques

Pour prévenir les déformations de la dalle en béton, il est nécessaire de mettre en œuvre des joints de fractionnement de 5 à 20 mm de largeur, à raison de  5 m entre 2 joints pour une pose scellée adhérente.

Réalisé à laide de profilés spéciaux en aluminium ou en PVC, un joint de fractionnement doit être positionné dans les 2/3 de lépaisseur du support et prolongé dans lépaisseur du revêtement. Il diffère en cela du joint de dilatation qui, lui, occupe seulement lépaisseur de la chape et de son revêtement. Ce dernier, également nommé joint périphérique, est constitué dun matériau souple (bande synthétique de désolidarisation ou fond de joint + mastic élastomère), afin de compenser les mouvements des matériaux. Il est mis en œuvre entre une façade (ou un élément vertical) et une surface carrelée.

 

Weber chape express

Prévoir l’écoulement des eaux de pluie pour votre terrasse

Afin de faciliter lévacuation des eaux pluviales vers le jardin ou un caniveau, une terrasse carrelée doit disposer dune pente de lordre de 1,5 cm/m. Cette forme de pente d’écoulement nest pas créée par la dalle (horizontale) mais par la chape, réalisée avec un mortier classique comme weber chape express, un mortier de dressage des sols ou un enduit de ragréage plus spécifique.

Pour que ces mortiers adhèrent parfaitement, pensez à appliquer au préalable un
primaire d’accrochage.

En outre, si votre terrasse est bordée sur un ou plusieurs côtés par un talus, prévoyez un drainage périphérique. Un drain est également à prévoir si la pente de votre terrain est en direction de la terrasse.