Carrelage mural : guide de choix

Le carrelage mural est un atout décoratif indéniable. Découvrez les différents types et coloris de carrelage, de joints et de colle. 

carrelage mural salle de bains

Les différents types de carrelage mural

La pierre naturelle
(granit, ardoise, quartzite, marbre…)
  • Solide.
  • Esthétique haut de gamme.
  • Limitée en choix de matières et de coloris.
Le grès cérame pleine masse
  • Façonné en bloc.
  • Ultra résistant aux chocs.
  • Existe en grandes dimensions.
Le grès cérame émaillé
  • Résistant aux chocs
  • Facile d’entretien.
  • Très brillant.
  • Existe en petites dimensions.
  • Grande variété de coloris et de textures.
Le grès poli et le grès étiré
  • Aspect du grès. 
  • Caractéristiques similaires au grès cérame pleine masse, avec une résistance légèrement moindre.
Le carrelage mural en faïence
  • Peut-être fragile.
  • La plus grande variété de coloris
La mosaïque
  • Permet la création de motifs.
  • Grande variété d’aspects et de coloris.

 

        Le revêtement le plus performant en rapport qualité / prix

        • Parfaitement imperméable. 
        • Excellentes caractéristiques mécaniques.
        • Résistance à la chaleur et aux écarts de températures.
        • Résistance aux tâches (produits cosmétiques), aux produits chimiques, aux rayures et aux lessivages.
        • Facile à entretenir et résistant aux produits nettoyants agressifs.
        • Aucune limite de coloris ou de motifs, de formes et d'aspects : les joints eux-mêmes peuvent être colorés.

        Les dimensions du carrelage au mur

        Les formats les plus courants sont plutôt des grands formats, type 60 cm x 60 cm et plus, ou 5 cm x 5 cm pour la mosaïque. La seule consigne, lors du choix du format des carreaux, est de ne pas avoir de carreaux plus grands au mur qu’au sol.

        Le choix des joints

        Minces, décoratifs, hydrofugés : consultez notre guide de choix sur les joints de carrelage

        Si les plus fréquents sont blanc, beige, gris perle ou gris ciment, les coloris sont variés : 

        • Adaptez la couleur de vos joints à votre carrelage. Évitez le blanc qui donnerait un effet « quadrillage » à votre décoration, sauf si vous jouez les contrastes (un carrelage noir ou à la couleur affirmée).
        • Choisissez des joints à la teinte plus claire que les carreaux : par défaut choisissez les en gris légèrement plus clair que vos carreaux, vous êtes sûr de ne pas vous tromper. 

        La largeur des joints 

        Le DTU prescrit une largeur minimale de 2 mm pour des joints réduits des carreaux à bords rectifiés et une largeur standard de 3 mm pour les surfaces supérieures à 500 cm². Reportez-vous aux caractéristiques de mise en œuvre des produits.

        Le choix de la colle

        Pour chaque produit, lisez attentivement les domaines d’utilisation et les supports prescrits. Suivant l’exposition à l’humidité (douche…) prévoyez l’application préalable d’un système d’étanchéité sous carrelage.

        Les colles en pâte (adhésifs)

        Utilisez-les directement sur les plaques de plâtre cartonnées hydrofugées (vertes), les carreaux de plâtre hydrofugé (bleu) ou super hydrofugé (vert). Elles sont compatibles avec les systèmes de protection à l’eau sous carrelage.

        Les colles en poudre (mortiers-colles) compatibles avec les systèmes d’étanchéité

        Utilisez-les pour coller de grands carreaux.

        Le mortier epoxy

        Il permet le collage et jointoiement des céramiques, des mosaïques, des pâtes de verre. Utilisez-le en particulier pour la réalisation de salles de bains, de douches à l’italienne ou de cuisines. Il est résistant, facile à appliquer et à nettoyer.