Comment poser un carrelage au mur d’une salle de bains ?

carrelage mural salle de bain

Les prescriptions des fabricants

Pour chaque produit, lire attentivement les informations et prescriptions relatives aux produits. Celles-ci peuvent varier d’un produit à l’autre.

Les informations produits à consulter :

  • Les conditions d’emploi

  • Les domaines d’utilisation et les supports recommandés

  • Les indications de préparation et d’application

  • Les informations pratiques

  • Les mélanges

Etape 1 Le diagnostic de support

L’adhérence du carrelage dépend de la qualité du support et du diagnostic. Le support doit être plan, dur, stable, adhérent, propre, sec et normalement absorbant.

Etape 2 La préparation du support

En cas de présence d’un ancien support :

- Retirer l’ancien carrelage
- En cas de mur abîmé, effectuer un dressage du mur
-
Décaper la peinture existante
-
Dépoussiérer par aspiration ou balayage soigné

Il peut être nécessaire d’ajouter un primaire bouche-pores ou primaire d’adhérence. Le primaire régule la porosité, évite le bullage et le nuançage, améliore l’adhérence des mortiers-colles.

Etape 3 La pose d’un système de protection à l’eau sous carrelage mural

Un système de protection à l’eau est une pâte prête à l’emploi composée de résines synthétiques et de charges minérales fines. Il permet de protéger les supports sensibles à l’eau des murs et des sols de locaux humides intérieurs. La pâte s’applique au rouleau sur le support avant le collage du carrelage mural. Les points singuliers (angle rentrant, angle sortant, platine mural, abord d’évacuation) sont traités avec des bandes d’étanchéité posées et marouflées sur une couche de pâte. Ces bandes sont ensuite couvertes pour assurer une étanchéité optimale.

Le système de protection à l’eau sous carrelage s’applique en 2 couches. Compter 2 à 4 heures de séchage entre les couches et 12 heures de séchage pour la seconde couche avant la pose du carrelage.

Etape 4 Le calepinage

Le calepinage permet de :
_
dissimuler les faux aplombs
- repérer et éliminer les coupes trop étroites ou difficiles avant la pose du carrelage mural

Le positionnement des carreaux se fait à partir d’un tasseau parfaitement horizontal cloué au bas du mur.
- Si vous carrelez un mur sans contrainte de hauteur, le haut du tasseau correspond à la hauteur de la première rangée de carreaux.
- Si vous carrelez une hauteur précise sur un mur ou un mur entier, le tasseau sera sous la plus haute rangée de carreaux.

Une fois le tasseau horizontal cloué, placez à blanc la première rangée de carreaux. Vous pourrez ainsi ajuster leur positionnement pour éviter des coupes hasardeuses ou inesthétiques.

Clouez un tasseau vertical en l’éloignant de l’angle sur une longueur d’un carreau et des joints. Le tasseau devra être parfaitement perpendiculaire au tasseau horizontal.

Etape 5 La pose et le collage des carreaux muraux

- Préparer le mortier-colle selon les indications du fabricant
-
Encoller le mur sur une surface équivalente à trois carreaux en commençant à l’angle formé par les deux tasseaux. Strier la colle en lui donnant une épaisseur homogène
-
Placer le premier carreau à l’angle des tasseaux. Tapoter au maillet de caoutchouc pour uniformiser l’épaisseur de collage
-
Poser les deux carreaux suivants sur la surface encollée. Intercaler des croisillons d’espacement entre les carreaux. Uniformiser leurs hauteurs en tapotant au maillet caoutchouc sur une batte en bois
-
Encoller à nouveau le mur et procéder ainsi sur toute la rangée
-
Une fois le mur couvert, ôter les tasseaux et coller les carreaux périphériques.
-
Retirer les croisillons avant séchage complet de la colle
-
Respecter les temps de séchage indiqué par le fabriquant

Etape 6 Comment découper des carreaux et avec quel outil ?

La coupe droite
Elle permet de recouper et de calibrer les carreaux. Elle s’effectue au coupe-carreaux manuel ou électrique. Une pince à céramique suffit pour les faïences peu épaisses.

La coupe arrondie
Elle permet le passage des tuyaux ou la pose d’un interrupteur. Elle s’effectue à la pince perroquet ou la scie vilebrequin pour des carreaux peu épais. Pour des carreaux épais, utiliser un trépan monté sur une perceuse.

Etape 7 Le jointoiement des carreaux muraux

- Préparer le mortier-joint selon les indications du fabricant
-
Appliquer le mortier au niveau des joints des carreaux sur une surface de 3 mètres carrés
-
Étaler le mortier à la raclette en caoutchouc en procédant par passes diagonales
-
Veiller à ne pas creuser les joints
-
Retirer le surplus
-
Nettoyer la surface au chiffon sec lorsque le mortier commence à durcir.
-
Puis passer une éponge humide fréquemment rincée à l’eau claire
-
Finir en frottant au chiffon sec

Entretenir les joints de carrelage sur les murs de la salle de bains

Nettoyer les joints de carrelage mural noircis
Frotter les joints, à l’aide d’une brosse à dent imbibée d’un mélange d’eau et de lessive Saint Marc (eau et eau de Javel). Autre méthode, plus écologique : préparer un mélange de vinaigre blanc avec quelques gouttes de liquide vaisselle, frotter les joints de carrelage mural avec une brosse à dents.
Nettoyer les carreaux de son carrelage mural
Nettoyer les carreaux avec une éponge imbibée d'eau et de savon noir détergent légèrement javellisé. Rincer abondamment.

Vous pouvez comparer jusqu'à 4 produits.

Comparer