Salle de bains : bien choisir sa douche

La douche est un élément aussi fonctionnel que décoratif pour votre salle de bains.

Prenez le temps de sélectionner votre modèle, et prenez plaisir à choisir votre décor, en pierre naturelle, en grès, en faïence ou en mosaïque. 

salle de bain douche

Les différents types de douche : cabine, bac, italienne

Le principal avantage de la douche est le gain de place dans l’aménagement. Cabine, douche à l’italienne, douche avec receveur extra-plat… : laquelle allez-vous choisir? 

La cabine de douche ou douche intégrale

Vous pouvez l'installer vous-même. En quart de cercle, rectangulaire ou carré, elle est conçue pour être posées dans un angle de la salle de bains. Le choix est limité aux modèles proposés. La longévité d’une cabine de douche est très étroitement liée à sa qualité et donc à son prix.

La douche avec receveur, la plus classique

La douche repose sur un receveur posé au sol surélevé dans lequel se trouve l’évacuation. Elle est équipée d’une porte coulissante ou pivotante. Il existe des receveurs extra-plats qui offrent une bonne alternative aux douches à l’italienne. Ils nécessitent une évacuation encastrée. Les parois des douches avec receveur sont carrelées avec du carrelage ou de la mosaïque.

La douche à l’italienne

Elle offre un accès de plain-pied. Le receveur et l’évacuation sont encastrés. Les parois et le receveur sont carrelés de carrelage ou de mosaïque. Vous pouvez donc créer une décoration sur mesure.

Les avantages de la douche carrelée

Le carrelage est le revêtement le plus performant en matière de rapport qualité /prix.

Le carrelage :

  • résiste à l’eau : c’est le premier critère de performance d’un matériau dans une salle de bains; 
  • offre d’excellentes caractéristiques mécaniques; 
  • résiste à la chaleur et aux écarts de températures; 
  • résiste aux tâches (produits cosmétiques), aux produits chimiques, aux rayures et aux lessivages ; 
  • est facile à entretenir et résiste aux produits nettoyants agressifs , 
  • existe dans une infinité de coloris et de motifs (matériaux, formes, aspects).

Seule une douche carrelée permet une totale liberté de création. Les joints eux-mêmes peuvent être colorés.

Certains carrelages sont antidérapants et conviennent aux personnes à mobilité réduite. Ces modèles sont classés R10 (l’indice de résistance à la glissance indiqué pour la salle de bains).

Quel revêtement pour une douche à l’italienne ?

La pierre naturelle : granit, ardoise, quartzite, marbre…

Un carrelage en pierre naturelle est très résistant. Le choix en matériaux et coloris est limité. Côté déco, la pierre naturelle offre des tonalités neutres. Elle est idéale pour une salle de bains à l’ambiance nature et zen.

Les galets

Les galets sont des cailloux arrondis polis par l’eau. Ils peuvent être ronds ou plats. Ils sont en ardoise, en pierre ou en granit. Les galets se posent au sol et au mur des douches à l’italienne.

Le grès poli et le grès étiré

Ces carreaux se composent d’une couche d’usure en grès fixée sur une base ciment. Ils offrent des caractéristiques et un aspect similaires au grès cérame pleine masse, avec une résistance légèrement moindre.

 

Le grès cérame pleine masse

À base d’argile coloré dans la masse et vitrifié à 1300°, il est résistant, très peu poreux et facile à entretenir. Il existe en grandes dimensions. Certains modèles sont conçus pour imiter la pierre naturelle.

Le grès cérame émaillé

Il est constitué d’un grès cérame pleine masse couvert d’une couche d’émail. Le carrelage en grès émaillé est souvent rectifié pour permettre la pose de joint peu épais (2 mm). L’émail rend ce type de carrelage ultra-résistant et facile à entretenir. Il existe en petites dimensions. Le grès cérame émaillé a une grande variété de coloris. Son aspect est souvent brillant.

Le carrelage mural en faïence

Il offre la plus grande variété de coloris. C’est le plus fragile.

La mosaïque

Le plus souvent en pâte de verre, la mosaïque permet la création de motifs et offre une grande variété d’aspects et de coloris. Elle est moins étanche que le carrelage et exige la pose d’un système d’étanchéité sous carrelage. La présence du joint rend les sols en mosaïque peu glissants.