Réglementation incendie en I.T.E.

Il existe plusieurs réglementations incendie en fonction de l’usage des bâtiments.

prescrire mémento règlementation 4

On distingue :

Bâtiments d’habitation (arrêté du 31 janvier 1986)

  • 1ère famille : individuel isolé ou en bande à R+1 individuel en bande à R+0 individuel en bande R+1 si structure indépendante
  • 2ème famille : individuel non visé en 1ère famille collectif R+3 maxi
  • 3ème famille : A de R+3 à R+7 avec distance entre porte palière et escalier < 10 m B de R+3 à R+7 avec distance entre porte palière et escalier > 10 m supérieur à R+7 mais < 28 m
  • 4ème famille : de 28 à 50 m

Les établissements Recevant du Public (ERP)

Les Immeubles de Grande Hauteur (IGH)

Tableau de synthèse réglementation incendie

Habitat

Type de bâtiment Réglementation Euroclasse
(au moins égale à)
Exigence
1ère famille Arrêté du 31 janvier 1986 M2 ou C-s3
d0 si P/H < 0,8
Aucune
2ème famille Arrêté du 31 janvier 1986 M2 ou C-s3
d0 si P/H < 0,8
Aucune
3ème famille famille Arrêté du 31 janvier 1986
+ guide de préconisations
d’avril 2016
B-s3, d0 Laine de roche : aucune
webertherm ultra 22 : aucune
PSE : protection obligatoire
4ème famille famille Arrêté du 31 janvier 1986
+ guide de préconisations
d’avril 2016
B-s3, d0 Laine de roche : aucune
webertherm ultra 22 : aucune
PSE : protection obligatoire

  

ERP

Tous Arrêté du 24 mai 2010
+ IT 249
+ guide de préconisations
d’avril 2016
B-s3, d0 Laine de roche : aucune
webertherm ultra 22 : aucune
PSE : protection obligatoire

 

NB : en rénovation on doit respecter les règlements de sécurité existants (note d’information de nov. 2015)

IT 249

Les exigences règlementaires pour la protection contre les risques d’incendie sont strictes. Elles sont définies selon la destination de chaque bâtiment, notamment pour l’habitat et les Etablissements Recevant du Public (ERP). La propagation d'une flamme et la transmission d’un incendie par la façade dépend des matériaux présents sur la façade et de la distance entre deux ouvertures. Les systèmes d’ITE se caractérisent par le type et l’épaisseur d’enduit (sous-enduit armé + finition)et l’épaisseur de l’isolant. L’arrêté du 31 janvier 1986 pour les bâtiments d’habitation, l’arrêté du 25 juin 1980 pour les ERP, l’IT 249 de 2010 et Le guide de préconisations d’avril 2016 définissent les dispositions contre les risques d’incendie et de panique.

 

L’IT 249 indique que :

  • Pour les isolants classés A2, les systèmes mis en oeuvre ne nécessitent pas de protection complémentaire contre l’incendie.
  • Pour les isolants plastiques alvéolaires (PSE) faisant état d’un marquage CE et d’une euroclasse E, des solutions de protection doivent être utilisées. Le recours à une solution de protection dispense du calcul de la MCM.
  • D’autres solutions peuvent être utilisées si elles ont fait l’objet d'un avis favorable du CECMI ( comité d'étude et de classification des matériaux et éléments de construction par rapport au danger d’incendie). Cet avis dispense également du calcul de la MCM.

Vocabulaire :

C+D :

C : Distance verticale que doit parcourir la flamme jusqu'à la baie supérieure. Lorsque les baies ne sont pas superposées, c’est la distance la plus courte entre les baies.

D : Distance horizontale que doit parcourir la flamme pour passer l'obstacle.

Le C+D est donc la distance que doit parcourir la flamme, horizontalement et verticalement, pour atteindre la baie Supérieure.

 

P/H :

P : distance minimale entre les vitrages des immeubles en vis-à-vis ou entre le plan de vitrage et la limite séparative entre bâtiment

H : hauteur la plus élevée des 2 immeubles.

Euroclasse classement européen de réaction au feu d’un matériau (de A à F) Caractéristique complémentaire :

  • dégagement de fumées (s1 à s3)
  • chute de particules enflammées (d0 à d2)

Systèmes d’enduit : sous-enduit armé + finition

MCM (Masse Combustible Mobilisable) : quantité d’énergie dégagée par un matériau /m² lors de sa combustion. Exprimé en MJ/kg

Vous pouvez comparer jusqu'à 4 produits.

Comparer