Quels aménagements sont à prévoir autour de la piscine ?

Lors de la construction d’une piscine, de nombreux éléments doivent être pris en compte : quelle est la réglementation en matière de sécurité autour de la piscine ? Quels accessoires sont indispensables ? A quoi sert le local technique ? Comment choisir les margelles ? Le point sur les aménagements à prévoir autour de la piscine avec Weber.

Quels aménagements sont à prévoir autour de la piscine ?

1. La sécurité autour de la piscine

Depuis le 1er janvier 2004, les piscines privées (plein air, enterrées ou semi-enterrées) doivent être équipées d’un système de protection normalisé (norme française NF P90-306 à 309).

Les alarmes

L’alarme doit être en conformité avec la norme NF P90-307.

Il en existe principalement deux types :

  • L’alarme périmétrique est composée de bornes disposées autour du bassin. Elle surveille les accès au bassin. Elle se déclenche dès qu’une personne s’approche de l’eau.
  • L'alarme sonar et l’alarme à immersion se déclenchent dès qu’elles détectent une chute dans l’eau.

Le boîtier de contrôle doit être hors de portée des enfants.

Pour des maisons de campagne ou en cas d’absence prolongée, il est nécessaire de doubler l’alarme d’un dispositif physique comme une barrière ou une bâche.

Les barrières

La barrière limite l’accès au bassin, notamment aux jeunes enfants. Elle doit être conforme à la norme NF P 90-306 et mesurer plus de 110 cm de hauteur. Elle est placée à une distance minimale de 1 m du bassin. La barrière est équipée d’un portillon d'accès fermant avec un verrou ou une clef.

Les couvertures

La couverture ou bâche de piscine couvre entièrement la piscine. Elle permet également de protéger l’eau du bassin des impuretés et conserve la chaleur les soirs d’été. Elle doit être conforme à la norme NF P90-308. Elle résiste à la chute d’un poids de 100 kg et au franchissement par un adulte. La couverture peut être standard ou sur-mesure.

Les abris

L’abri est un dispositif rigide qui couvre le bassin. Il doit être en conformité avec la norme NF P 90-309. Il existe des abris télescopiques, amovibles, gonflables, hauts fixes et bas relevables.

L’abri empêche la pollution de l’eau et limite son évaporation.

 

> En savoir plus sur la réglementation lors de la construction d’une piscine

2. Quels sont les accessoires de la piscine auxquels il faut penser ?

Les accessoires indispensables concernent l’entretien de la piscine et le confort d’utilisation :

  • une épuisette pour récupérer les déchets en surface ou au fond du bassin
  • un balai de piscine pour nettoyer les parois et le fond du bassin. Ils sont de différentes formes (ovale, rectangulaire, triangulaire, en demilune), et peuvent être équipés d’accessoires (roulettes, brosses)
  • un manche propre à chaque accessoire (le balai, l’épuisette et l’aspirateur manuel) avec une longueur différente pour la surface de l’eau et le fond du bassin
  • un tuyau flottant pour l’aspirateur manuel et le robot avec un enrouleur
  • une brosse pour nettoyer la ligne d’eau (au moins 1 fois par semaine)
  • un thermomètre pour contrôler la température de l’eau, ajuster la filtration
  • des bandelettes de test pour contrôler les niveaux de pH, TAC (Titre Alcalimétrique Complet), stabilisant, chlore (ou autre désinfectant) de votre eau.

3. Le local technique

Le local technique abrite la « machinerie » de la piscine : pompe, filtre, dispositif de traitement de l’eau, électrolyse au sel... Il permet de garder les équipements au sec et de stocker le matériel d’entretien et d’hivernage. Le local doit être pratique, suffisamment grand et idéalement équipé d’espaces de rangements. Prévoir un local de 4 m² avec 2 m sous plafond.

4. Les margelles : les bordures de la piscine

Les margelles sont les bordures de la piscine. Elles sécurisent le périmètre autour de la piscine et permettent de facilement sortir du bassin. Les margelles limitent la pollution d’eau (chutes d’insectes, poussières, végétaux...). Elles ont également un intérêt esthétique comme finition entre le bassin et ses abords.

Elles peuvent être de différents matériaux :

  • En bois (ipé, teck...). Le bois demande peu d’entretien.
  • En pierre naturelle (grès, granit, porphyre...). Les pierres naturelles peuvent demander beaucoup d’entretien.
  • En matériaux reconstitués : d’un aspect similaire aux matériaux naturels, mais conçus pour être résistants à l’eau, aux U.V et aux produits d’entretien.
  • En béton.

Les principaux critères de choix sont :

  • L’esthétique. Les margelles doivent créer une harmonie entre le bassin, la terrasse et l’environnement de la piscine.
  • La qualité. Les margelles doivent être résistantes aux U.V, aux produits d’entretien et aux changements brusques de température (le gel).

> Réparer les margelles de piscine