Restauration de pierres de tailles du centre de Nîmes (30)

Nathalie d’Artigues , architecte-conseil de la ville de Nîmes, Denis Broquier, technicien en chef du secteur sauvegardé, Jacques Dreufys, architecte des Bâtiments de France, et Olivier Mouton, ingénieur et architecte-conseil de la ville, sont animés de la même passion sauvegarder et protéger le patrimoine. Ensemble, ils ont mené une campagne de restauration des façades dans le centre historique de la ville.

  • Architecte :
    Nathalie d'Artigues et Jacques Dreyfus

Challenge

La ville de Nîmes s’est engagé depuis 20 ans dans une politique de sauvegarde et de valorisation de son patrimoine. Ainsi, des travaux de rénovation des façades, détériorées par le temps, ont été entrepris dans le centre historique. L’objectifs était de valoriser l’architecture des bâtiments pour révéler leur caractère historique, en préservant l’authenticité du bâti existant.

Solution

Les architectes ont utilisé un mortier de restauration de la pierre de taille (le weber.cit restaur) avec un badigeon à la chaux aérienne (badigeon chaux) particulièrement adapté à la restauration du bâti ancien. Pour l’habillage des façades, ils ont alterné plusieurs enduits de dressement (corps d'enduit chaux et weber.facim SH), dans des tons gris clair et « gris nîmois » en accord parfait avec le ton de référence de la ville.

Bénéfices clés

  • Corps d’enduit à la chaux aérienne adapté au bâti ancien
  • Solution minérale faible épaisseur