Remédier au phénomène de carbonatation

Si elle n’altère pas les caractéristiques physiques ni les performances de l'enduit, la carbonatation nuit néanmoins à l'aspect visuel de l’enduit. Suivez-nous pour prévenir son apparition et y remédier. 

illustration fiches façadiers remedier phénomène carbonatation

Prévenir l'apparitition du phénomène

La carbonatation apparaît au cours des différentes phases de la prise du ciment : le plus souvent dans les 2 ou 3 jours qui suivent l’application, mais aussi entre le 7e et 10e jour. Essayez ainsi de protéger l’enduit des conditions atmosphériques pendant toute cette période. Evitez donc d'appliquer les enduits par (cf. info-façadier n°4) : 

  • une température inférieure à 8 °C, en particulier pour les teintes soutenues, 
  • une humidité importante, 
  • une hygrométrie élevée. 

 

Traiter l'apparition de carbonatation

Attendez si possible des conditions climatiques plus favorables avant de remédier par l'une ou l'autre de ces solutions : 

  • solution 1 : éliminez les traces de carbonate par un lavage à l’eau acidulée suivi d’un rinçage à l’eau ; traitez par panneau complet car le traitement ponctuel des plages carbonatées risque d’altérer la couleur en dégarnissant les agrégats. 
  • solution 2 : procédez à un revêtement complet à l'aide d'une peinture compatible avec les supports extérieurs en ciment (peinture-ciment) et d'un un enduit plastique ; vous assurez ainsi à l’enduit un aspect homogène et une teinte uniforme. 
  • solution 3 : appliquez une “passe” supplémentaire d’enduit : en vérifiant le support, et en limitant l’épaisseur totale à 20 mm. 

 

Remédiez à la carbonation

Lavez à l'eau acidulez, ou 

Mettez en peinture par façade complète, ou 

Appliquez “passe” supplémentaire d’enduit