La carbonatation d'enduit : pourquoi les enduits blanchissent-ils en hiver ?

Les enduits de ciment et de chaux réalisés en période hivernale s’auréolent parfois de traces blanchâtres dans les jours qui suivent leur application. Ces traces sont désagréables à l’oeil, surtout sur des enduits de parement colorés. 
Découvrez comment se produit ce phénomène, appelé "la carbonatation" des enduits. 

illustration fiches façadiers pourquoi enduits blanchissent en hiver

Le phénomène de carbonation

Lorsque l'enduit durcit, certains de ses constituants, les sels de chaux, se dissolvent dans l’eau de gâchage. Ce phénomène est normal, et même indispensable pour un bon durcissement de l’enduit

  • Pendant le séchage de l’enduit, l’eau de gâchage entraîne les sels de chaux (cristaux blancs), comme l’eau de mer qui laisse un dépôt de sel marin en s'évaporant. 
  • Si les sels de chaux se déposent à la surface de l’enduit, ils modifient la couleur : l’enduit carbonate. 

Mais alors… pourquoi ce dépôt blanc n’apparaît-il pas toujours ? 

Les raisons de la carbonation

  • Quand l’enduit sèche assez vite, l’eau dépose les sels de chaux à l’intérieur des fins canaux qui sont les pores de l’enduit. La carbonatation est alors invisible. 
  • Mais lorsque l’enduit sèche lentement (air humide, température inférieure à 8-10 °C), le dépôt blanc se forme à la surface extérieure de l’enduit. La carbonatation est visible. 

Le vent, qui influence le séchage des enduits, peut réduire ou favoriser l’apparition des traces de carbonatation, ou encore produire des auréoles. 

C'est lorsque les enduits sèchent trop lentement,

que la carbonatation devient visible. 

Vous pouvez comparer jusqu'à 4 produits.

Comparer