Imperméabiliser vos façades avec la bonne épaisseur d'enduit

L'enduit de façade assure l’esthétique de la construction, et protège les murs de la pluie. Découvrez pourquoi chaque millimètre d'enduit est important pour assurer l'imperméabilisation

illustration fiches façadiers enduits imperméables

Comment fonctionne un enduit d'impérméabilisation ?

Quand il pleut sur un enduit ciment/chaux, sa couleur devient plus foncée : c’est le preuve que de l’eau pénètre à l’intérieur de l’enduit ; il se mouille. Si la pluie se prolonge, l’enduit se mouille de plus en plus profondément , dans son épaisseur. Et bien sûr, si l’enduit n’est pas assez épais, l’eau de pluie parvient rapidement jusqu’à la maçonnerie.

L’enduit constitue un “frein” à la pénétration de l’eau de pluie. 

Pourquoi chaque millimètre d'enduit compte?

Lorsque l’enduit est mouillé dans toute son épaisseur, la quantité d’eau qui pénètre dans la maçonnerie est d’autant plus faible que l’enduit est plus épais. Voilà pourquoi un enduit peut être considéré comme imperméable en 10 ou 12 mm d’épaisseur et ne plus l’être à 6 ou 8 mm. 

Par pluie battante l'eau traverse l'enduit, et met environ :

  • 2 fois plus de temps pour traverser 8 mm que 6 mm. 
  • 3 fois plus de temps pour 10 mm que pour 6 mm.
  • 4 fois plus de temps pour 12 mm que pour 6 mm.

Le dernier millimètre d'enduit est capital ! 

Respectez l’épaisseur d’enduit

enduits traditionnels préparés sur chantier et appliqués en plusieurs couches : épaisseur de 20 à 25 mm

enduits monocouches : épaisseur de 12 à 18 mm (Norme NF DTU 26.1.)

en touts points : épaisseur minimale de 10 mm