Enduit d'étanchéité des façades ou enduit d'imperméabilisation ?

Votre façade doit protéger la maçonnerie contre la pénétration des eaux de pluie. Devez-vous "imperméabiliser" ou "étancher"? Décryptage. 

illustration fiches façadiers étanchéité façades ou enduit imperméabilisation

Enduits d'étanchéité de façades

  • Ce sont généralement des produits pâteux, livrés en seaux, appliqués le plus souvent au rouleau en plusieurs couches. 
  • A base de résines de synthèse, ils conservent une certaine souplesse et élasticité après séchage. 
  • La plupart du temps, ils enrobent une armature (toile de verre, fibres polyester …) qui renforce l’enduit et lui permet de résister en s’étirant sans craqueler à des variations du support (fissures de l’ordre du millimètre). 
  • L’épaisseur totale de ces enduits est faible (environ 2 mm). Pratiquement impénétrables par l’eau, ils constituent une barrière infranchissable par l’eau de pluie

Enduits d'impérméabilisation

  • Ce sont surtout des mortiers de ciment et de chaux adjuvantés, livrés en sacs, appliqués en une ou plusieurs passes. 
  • Ils constituent un frein efficace contre l’eau et possèdent une porosité qui permet aux maçonneries de “respirer” …  L’eau de pluie les pénètre progressivement, millimètre par millimètre : leur épaisseur doit donc être suffisante pour que l’eau n’atteigne pas le support, même par pluie prolongée.
  • En cas de mouvement du support provoquant une fissure importante, les enduits d’imperméabilisation suivent ce mouvement et fissurent à leur tour. 

Les exigences de protection à l’eau varient selon l’ouvrage

enduit d’imperméabilisation = frein efficace à l'eau de pluie
enduit d’étanchéité = barrière à l'eau de pluie