Comment réaliser rapidement un plancher chauffant ? | Les tutos Weber

Un système de plancher chauffant hydraulique de faible épaisseur à partir de 17 mm est idéal dans le cadre d’une rénovation. Léger, il limite les charges et permet de travailler sans raboter les menuiseries. La montée en température uniformément dans la pièce est également plus rapide, moins de 30 minutes contre 2 heures pour des solutions traditionnelles.

Ce système très réactif apporte donc un confort thermique ainsi que des économies d’énergie. L’association combinant chape fibrée rapide à faible retrait, et un système de dalles et tuyaux de 14 mm offre une solution performante dans un délai d’au moins 8 jours. 

 

Outils et matériaux pour réaliser un plancher chauffant en faible épaisseur

Les outils : 

  • un balai de cantonnier ou une brosse: 
  • un rouleau de laine,
  • un rouleau de bande de désolidarisation périphérique,
  • une lisseuse inox ou flamande,
  • un malaxeur électrique lent (50 tours/min),
  • un fouet mélangeur à pale droite spécial ragréage,
  • un seau-malaxeur,
  • un laser,
  • des sticks ou piges de hauteur.

Les matériaux :

  • un primaire adapté au support,
  • une chape mince fibrée autonivelante et rapide,
  • des dalles de type ClimaComfort Compact et tubes associés de la marque ROTH,
  • un collecteur.

La pose du plancher chauffant fera l’objet d’une étroite collaboration entre le chauffagiste et l’applicateur de la chape. Le chantier durera au minimum 8 jours, soit 3 à 5 fois plus rapide que les systèmes classiques sur 4 à 10 cm d’épaisseur. Avant de commencer les travaux, veuillez rapporter les éléments de protection, tels que les gants, chaussures de sécurité et lunettes de protection.

 

Réalisation d’un plancher chauffant

  • Contrôler la planéité et l’horizontalité du support, qui devront être corrigées le cas échéant par la chape mince.
  • Sur les supports à base de liants hydrauliques, apprécier la dureté de la surface en la rayant avec un outil pointu.
  • Une préparation mécanique sera nécessaire en fonction de son état.
  • Poncer les anciens carrelages.
  • Dépoussiérer par aspiration soignée. Les fissures éventuelles seront traitées.
  • Positionner une bande périphérique de désolidarisation, de 5 à 8 mm au niveau de la jonction, avec les parois verticales.
  • Prévoir des joints de fractionnement aux seuils des portes.
  • La veille du coulage de la chape, appliquer une première couche à la brosse ou au balai.
  • Dans le cas d’un support poreux, le primaire sera dilué à volume de primaire pour 3 volumes d’eau. Ceci permettra la régulation de la porosité du support et de l’adhérence de l’achat.
  • Appliquer au rouleau une deuxième couche de primaire diluée.
  • Attendre 1 à 4 h pour que le primaire soit sec.
  • La pose des dalles se fera par le chauffagiste, en partant d’un angle d’une pièce sur un sol dépoussiéré.
  • Les dalles se fixent par recouvrement et emboîtement.
  • Poser les tubes, en respectant les pas de pose du fournisseur, en moyenne 10 à 15 cm.
  • Veiller à la bonne mise en place et stabilité des tuyaux.
  • Raccorder les tubes aux collecteurs et mettre en pression les tuyaux.
  • Repérer l’emplacement le plus haut du support et y placer une pige de hauteur, qui servira de référence.
  • Positionnés en quinconce tous les 1 m 50 les autres piges, à l’aide d’un niveau laser.
  • Un fractionnement tous les 60 m2 de la chape est nécessaire.
  • La chape devra être minimum 3 mm au-dessus des tuyaux ou dalles.
  • Une mise en œuvre au malaxeur est envisageable pour les surfaces de moins de 50 m2.
  • Dans ce cas, gâcher la chape mince fibrée dans 4,5 à 4,75 l d’eau par sac de 25 kg, à l’aide d’un malaxeur pendant au moins 2 min, pour obtenir une pâte fluide et homogène.
  • Laisser reposer 1 min, puis mélanger à nouveau pendant 1 min.
  • Verser la chape autonivelante sur le sol.
  • Lisser le produit en veillant aux épaisseurs.
  • La totalité des plots devra être remplie pour favoriser la stabilité de la dalle.
  • La chape rapide et autonivelante sera praticable après 3 à 4 h.
  • 24 heures après le coulage de la chape, le plancher chauffant pourra être mis en chauffe progressivement, jusqu’à 25° pendant une journée.
  • Il sera ensuite éteint avant la pose d’un revêtement, conformément aux DTU et CPT.
  • La chape pourra être recouverte, 2 jours après l’arrêt de la mise en chauffe par un carrelage, un béton ciré ou un revêtement de sol souple, 3 jours pour un parquet.

Nos conseils pour réussir la réalisation d’un plancher chauffant

  • Une barrière anti-remontée d’humidité devra être appliquée lorsque le sol est soumis à des remontées d’eau.
  • En application manuelle, afin d’accélérer la mise en œuvre, préparer à l’avance 3 à 4 doses d’eau et enchaîner les mélanges.
  • Pour des surfaces supérieures à 50 m2, la chape mince fibrée sera mise en œuvre, à l’aide d’une pompe à malaxage continu, notamment par un applicateur réseau-sols-techniques Weber.
  • Respecter les délais de mise en chauffe, en fonction de l'épaisseur de la chape et du revêtement.

 

Vous pouvez comparer jusqu'à 4 produits.

Comparer