Comment réaliser et imperméabiliser un mur de fondation ? Les tutos Weber

Imperméabiliser un mur de fondation

Le parpaing est un matériau très poreux qui ne résiste pas au passage de l’eau. Pour éviter la pénétration de l’eau et résister au remblaiement, il est donc impératif de mettre en place nos solutions d’imperméabilisation pérennes. Un revêtement masse obstruant toutes les cavités du support empêchera la pénétration de l’eau tout en permettant au mur de respirer.

Outils et matériaux

 Pour réaliser l’imperméabilisation d’un mur enterré, voici le matériel à utiliser : 

  • une pelle et un râteau,
  • un malaxeur électrique lent,
  • une truelle et une lisseuse inox,
  • un pulvérisateur,
  • une brosse.

Les matériaux : 

Avant de commencer les travaux, veuillez rapporter les éléments de protection, tels que gants et chaussures de sécurité.

Les étapes de l’imperméabilisation du mur

Voici maintenant comment procéder :

 

    • à l’aide du pulvérisateur, humidifier abondamment le support ;
    • préparer le mortier rapide de réparation en malaxant 3,5 litres d’eau par sac de 25 kg jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène ;
    • éliminer les parties défectueuses ou friables du mur par piquage, puis avec un mortier de réparation à prise rapide ;
    • reboucher les éléments cassés, les creux de joints de maçonnerie et les trous, y compris les joints verticaux entre parpaings ;
    • dans chaque angle rentrant et avec le même mortier de réparation, réaliser une gorge à la jonction verticale entre les murs et à la jonction entre le bas du mur et la semelle de fondation
    • après la réalisation des gorges, mouiller abondamment le support, puis préparer le mortier d’imperméabilisation ;
    • gâcher le mortier avec l’eau, 6,5 litres par sac de 25 kg, jusqu’à obtention d’une consistance homogène ;
    • appliquer le mélange à la brosse, dans le sens horizontal, en veillant à couvrir parfaitement le support sur une épaisseur minimum de 2 mm, 2 kg/m2, y compris sur la semelle ;
    • après 6 heures de séchage, appliquer la deuxième couche de mortier ;
    • cette dernière devrait être appliquée à la verticale pour favoriser le ruissellement de l’eau ;
    • dessécher et durcir le revêtement au moins 7 jours.
    • Ce traitement résistera à la pression des eaux de ruissellement et aux remblaiements. Mettre ensuite le grain sur la périphérie du bâtiment. Recouvrir avec les gravillons. Positionner un géotextile au-dessus des gravillons. Puis, procéder au remblaiement.

 Nos conseils

  • La forme de gorge peut être réalisée à l’aide de l’arrondi d’une truelle, ou à l’aide d’un tuyau PVC.
  • Lors de la pose du grain, veillez à respecter une pente d’environ 1,5 % pour l’évacuation de l’eau.
  • Au-delà de 12 heures entre les deux couches de mortier d’imperméabilisation, humidifier à nouveau la première couche.
  • Après le traitement d’imperméabilisation, les parois enterrées peuvent être recouvertes d’un enduit monocouche de type CS3.
  • Ce type d’imperméabilisation évite la mise en place d’une natte de protection avant remblai.

Vous pouvez comparer jusqu'à 4 produits.

Comparer