Rénover des bureaux de manière plus durable grâce au béton de chanvre

Rénover de manière plus durable ? C'est possible ! D'ailleurs, saviez-vous que le béton de chanvre peut être un allié pour réduire l'empreinte environnementale du chantier, sans compromettre ni les performances techniques ni l'esthétique ?  
Place aux experts avec le retour d'expérience de l'architecte Robin Lalaut de l'Agence d'Architecture Faire Sens et de l'entreprise de mise en œuvre Riche Art de Vivre.

fairsens

En quoi ce chantier répond t-il aux critères d'une rénovation plus durable ? 

La rénovation de ces bureaux se veut plus durable car elle allie confort pour les occupants et impact environnemental réduit par rapport à un chantier traditionnel.  En effet, le doublage chaux-chanvre opté pour cette rénovation permet d'atteindre des performances significatives : 

  • Performances Thermiques : excellent régulateur hygrothermique, ce matériau chaux-chanvre est un choix très pertinent pour l'isolation intérieure ou la correction thermique du bâti ancien en pierre car le mortier de chaux-chanvre respecte la perméabilité des murs et les transferts de vapeur d’eau.
     
  • Rénovation plus durable : Cultivé annuellement, le chanvre ne nécessite ni irrigation ni traitements chimiques, constituant ainsi une ressource renouvelable. Néanmoins, notons que la chaux nécessite tout de même une quantité significative d'énergie pour sa production. 
     
  • Rendu plus esthétique : la texture à la fois minérale et végétale, qui laisse transparaître les strates liées à sa mise en œuvre apporte une touche singulière au chantier.
     
  • Performances acoustiques : la correction acoustique efficace, apportée par l'irrégularité du matériau est un plus non négligeable dans cet espace voué à accueillir plusieurs personnes en activité.
     

Pourquoi avoir choisi cette finition ? 

« 𝑵𝒐𝒖𝒔 𝒂𝒗𝒐𝒏𝒔 𝒇𝒂𝒊𝒕 𝒍𝒆 𝒄𝒉𝒐𝒊𝒙 𝒅𝒆 𝒍𝒂𝒊𝒔𝒔𝒆𝒓 𝒑𝒓𝒊𝒏𝒄𝒊𝒑𝒂𝒍𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕 𝒍𝒆 𝒃𝒆́𝒕𝒐𝒏 𝒅𝒆 𝒄𝒉𝒂𝒏𝒗𝒓𝒆 𝒂𝒑𝒑𝒂𝒓𝒆𝒏𝒕. 𝑪’𝒆𝒔𝒕 𝒖𝒏 𝒄𝒉𝒐𝒊𝒙 𝒂𝒖𝒕𝒂𝒏𝒕 𝒆𝒔𝒕𝒉𝒆́𝒕𝒊𝒒𝒖𝒆 𝒒𝒖’𝒆́𝒄𝒐𝒏𝒐𝒎𝒊𝒒𝒖𝒆. 𝑫𝒂𝒏𝒔 𝒄𝒆𝒓𝒕𝒂𝒊𝒏𝒆𝒔 𝒛𝒐𝒏𝒆𝒔, 𝒖𝒏 𝒔𝒊𝒎𝒑𝒍𝒆 𝒍𝒂𝒊𝒕 𝒅𝒆 𝒄𝒉𝒂𝒖𝒙 𝒐𝒖 𝒅𝒆𝒔 𝒆𝒏𝒅𝒖𝒊𝒕𝒔 𝒅𝒆 𝒇𝒊𝒏𝒊𝒕𝒊𝒐𝒏 𝒂̀ 𝒍𝒂 𝒄𝒉𝒂𝒖𝒙 𝒐𝒖 𝒂̀ 𝒍’𝒂𝒓𝒈𝒊𝒍𝒆 𝒑𝒐𝒖𝒓𝒓𝒐𝒏𝒕 𝒆̂𝒕𝒓𝒆 𝒎𝒊𝒔 𝒆𝒏 œ𝒖𝒗𝒓𝒆 𝒖𝒍𝒕𝒆́𝒓𝒊𝒆𝒖𝒓𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕. 𝑵𝒐𝒖𝒔 𝒂𝒗𝒐𝒏𝒔 𝒕𝒆𝒔𝒕𝒆́ 𝒅𝒆𝒖𝒙 𝒕𝒚𝒑𝒆𝒔 𝒅𝒆 𝒎𝒊𝒔𝒆𝒔 𝒆𝒏 œ𝒖𝒗𝒓𝒆 : 𝒂𝒗𝒆𝒄 𝒐𝒔𝒔𝒂𝒕𝒖𝒓𝒆 𝒄𝒂𝒄𝒉𝒆́𝒆 𝒐𝒖 𝒇𝒂𝒄̧𝒐𝒏 𝒄𝒐𝒍𝒐𝒎𝒃𝒂𝒈𝒆 » - Robin Lalaut, Architecte de Faire Sens Architecture.
 

Quelle était la plus grande difficulté pour ce chantier ? 

  • Le temps de séchage très important était la principale contrainte.
     

Un mot sur la mise en œuvre ? 

Ce mortier de chaux-chanvre banché en doublage intérieur d’une épaisseur variable, entre 15 et 30 cm, selon les irrégularité du mur en pierre existant.
Deux types de mises en œuvre ont été privilégiées : avec ossature cachée ou façon colombage.
C'est l'entreprise SAS Riche Art De Vivre (RADV), maçon-charpentier du Val-d'Ajol qui a réalisé ce chantier.
 

Quel matériel a été utilisé pour la mise en œuvre ?

  • Un godet malaxeur sur chariot télescopique.
  • Des panneaux de coffrage plastique en partie basse et des panneaux de contreplaqué pour les zones plus difficile d’accès.

 

Toutes les informations complémentaires : 

 

Vous pouvez comparer jusqu'à 4 produits.

Comparer