Préparation du support et application des chapes

PREPARATION DU SUPPORT

  • Les supports doivent être parfaitement durs, sains, secs, solides, propres • pose d’une isolation périphérique de 5 mm minimum d’épaisseur tout le long des parois verticales et poteaux du local)
  • Les joints de dilatation / de gros œuvre doivent être prolongés dans la chape. Les joints de fractionnements sont à réaliser (se référer à la fiche technique du produit choisi)
Pose adhérente
  • Eliminer toute trace de plâtre, peinture. Dépoussiérer soigneusement • appliquer préalablement un primaire d’adhérence adapté, ou une barbotine de ciment adjuvantée de weber latex
  • La chape est appliquée sur le primaire une fois sec ou sur la barbotine encore fraîche
Pose désolidarisée
  • La désolidarisation s’effectue avec un film polyéthylène d’une épaisseur de 150 μm • la pose sur support bois nécessite obligatoirement un film polyéthylène d’une épaisseur de 200 μm
Pose flottante
  • La mise en œuvre des isolants s’effectue conformément au DTU 52-10
  • Veiller à la parfaite étanchéité sur l’ensemble de la surface et sur la périphérie

APPLICATION D'UNE CHAPE TRADITIONNELLE

  • Dans le cas où le mélange (sable + liant + eau) est réalisé par vos soins, il est impératif de prévoir préalablement les dosages de chacun des constituants
  • Gâcher mécaniquement à l’aide d’un malaxeur électrique lent (500 tr/min) ou bétonnière ou au malaxeur/transporteur
  • Malaxer pendant au moins 2 minutes pour obtenir une pâte homogène • ne jamais dépasser le dosage en eau prescrit
  • Laisser reposer pendant 1 minute puis malaxer à nouveau quelques secondes • réaliser les repères d’épaisseur avec le produit gâché, puis étaler le mortier gâché en le compactant/ damant
  • Selon l’état de surface désiré, le produit sera taloché ou éventuellement lissé à la lisseuse inox ou mécaniquement, à l’hélicoptère
  • Reprise après un arrêt de travail : lorsqu’un arrêt de travail supérieur à 1 heure est prévu, il est nécessaire d’arrêter la chape par coupure nette et de disposer en attente dans son épaisseur des morceaux de fer à béton espacés de 30 cm (Ø5 mm, longueur 30 cm). Lors de la reprise, appliquer une barbotine sur la tranche de la chape
  • Si l’utilisation d’un produit de cure weber curing est nécessaire, il est pulvérisé à l’avancement après égalisation de la surface. Il devra être éliminé par ponçage avant la

APPLICATION D'UNE CHAPE FLUIDE

  • Placer des piges ou sticks de hauteur à intervalles réguliers (tous les 1 à 2 m environ) et les régler au niveau pour matérialiser la surface de la chape • l’utilisation de machines à malaxage continu, type m-tec duo-mix ou M300, sont fortement conseillés
  • Au démarrage de la pompe, faire passer un coulis de ciment dans les tuyaux pour les graisser. Après amorçage de la pompe et pour contrôler/affiner le réglage, réaliser un test d’étalement en fonction du produit choisi soit avec le cône chapes fluides ou avec le kit d’étalement weberfloor Ø68 mm, H35 mm ou cône. Ne jamais recourir à un excès d’eau
  • La mise en œuvre de la chape fluide commence par le point le plus éloigné de la sortie. A l’avancement du coulage, la planéité de la chape est améliorée par passage de la barre d’égalisation. L’égalisation de la chape peut aussi être réalisée par le passage de la lisseuse
  • Si l’utilisation d’un produit de cure weber curing est nécessaire, il est pulvérisé à l’avancement après égalisation de la surface. Il devra être éliminé par ponçage avant la pose du revêtement • Laisser sécher

Vous pouvez comparer jusqu'à 4 produits.

Comparer