Réaliser l'étanchéité et la pose de carrelage dans une douche à l'italienne

Découvrez avec Weber comment réaliser l'étanchéité à l'eau d'une douche à l'italienne carrelée : contraintes, préparation du support, et mise en œuvre. 

Préparez votre chantier

Thumbnail

La réservation

La réservation pratiquée dans le support doit tenir compte de la taille du siphon et de la pente nécessaire au tuyau d’évacuation pour favoriser un écoulement rapide des eaux de ruissellement.

Thumbnail

La stagnation de l'eau

Afin d’éviter la stagnation de l’eau, qui accentue le risque de glissance sur le plan carrelé, réalisez une forme présentant une pente minimale de 1 % autour du siphon.

Thumbnail

Les points singuliers

Pour une bonne étanchéité, qui évite le passage d’eau à l’étage inférieur, portez une attention particulière au traitement des points singuliers : angles sol/mur, mur/mur, siphon de sol.

Adoptez la solution Weber

La solution Weber détaillée et illustrée pas-à-pas et tous les produits utilisés.
La solution en vidéo en bas de page ↓ 

L'étanchéité au sol

Les produits :

Le matériel :

  • Un malaxeur électrique lent (500 tours/mn) équipé d’un fouet mélangeur
  • Un rouleau de laine ou une taloche crantée
  • Une lisseuse
  1. Préparez le mortier d’étanchéité

    Préparez le mortier d’étanchéité en mélangeant la poudre et l’eau à l’aide du malaxeur électrique lent, jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.

  2. Appliquez une 1ère couche aux différents points sensibles

    Pour assurer une étanchéité parfaite, appliquez aux différents points sensibles (angles sol/mur, et siphon de sol), une 1ère couche du mélange dans laquelle seront marouflées à la lisseuse la bande d'étanchéité ainsi que la membrane d’étanchéité autour du siphon.

  3. Appliquez une première passe en surface courante

    En surface courante, appliquez une première passe (1.4 kg/m²) à l’aide d’un rouleau de laine ou d’une taloche crantée puis lissez en recouvrant parfaitement la surface.

    Laissez sécher 2h30.

  4. Appliquez ensuite une 2ème passe (1.4 kg/m²) en croisant la passe.

    Laissez sécher 4h minimum.

La protection à l’eau des parois murales

Les produits :

Le matériel :

  • Un rouleau de laine
  1. Positionnez la bande et la membrane d'étanchéité et appliquez une première passe

    Mélangez le produit prêt à l’emploi.

    Découpez la bande d'étanchéité BE14 et marouflez la dans les angles. Positionnez et marouflez la membrane d'étanchéité autour des tuyaux d'arrivée d'eau. 

    Appliquez au rouleau de laine une première passe sur toute la surface (400 g/m² minimum)

  2. Maroufler la bande de renfort et la membrane d'étanchéité

    Découper la bande de renfort et la maroufler dans les angles. 

    Positionner et maroufler la membrane d’étanchéité autour des tuyaux d’arrivée d’eau.

  3. Appliquez perpendiculairement la 2ème passe

    Dès que la 1ère passe est « hors poisse », appliquez perpendiculairement la 2ème passe (400 g/m² minimum) en veillant à recouvrir la remontée d'étanchéité au sol.

    Laissez sécher 12 heures au minimum

Le collage et le jointoiement du carrelage au sol

Les produits :

Le matériel :

  • Une taloche crantée
  • Une taloche époxy
  • Une taloche plastique
  • Un pad de nettoyage
  • Une taloche éponge
  • Un bac de lavage avec rouleau d’essorage (recommandé)
  1. Effectuez une pose à blanc

    Préalablement au collage, il est conseillé de faire une pose à blanc pour anticiper les découpes et avoir un aperçu du rendu final.

  2. Collez le carrelage

    Mélangez mécaniquement, à vitesse lente (100 tours/mn) la totalité des 2 composants jusqu’à obtenir une pâte souple et homogène.

    Intégrez la tête de siphon.

    Etalez le mélange puis réglez l’épaisseur avec une taloche crantée choisie selon le format du carreau.

    Posez au fur et à mesure les carreaux, en commençant en bordure de l’évacuation, et battez-les à l’aide d’une taloche plastique pour assurer un transfert total du mortier sur l’envers des carreaux.

    Laissez sécher.

  3. Procédez au jointoiement

    Procédez au jointoiement en passant la taloche époxy en diagonale des joints afin d’assurer un remplissage total des interstices. Lissez les joints et enlevez l’excédent.

    Emulsionnez au fur et à mesure avec de l’eau propre à l’aide du pad de nettoyage en effectuant des gestes circulaires en prenant soin de ne pas creuser le joint.

    Rincez ensuite avec la taloche éponge.

Le collage et le jointoiement du carrelage mural

Les produits :

Le matériel :

  • Une règle
  • Une taloche crantée
  • Un coupe-carrelage ou une meuleuse
  • Des croisillons
  • Un maillet caoutchouc
  1. Conseils avant réalisation

    Sur les surfaces murales, fixez une règle en partie basse du mur en laissant une réservation de la hauteur d’un carreau + 1 cm. Commencez la pose des carreaux au-dessus de la règle.

    Coupez les carreaux à l’avancement, soit à la meuleuse, soit avec le coupe-carrelage.

  2. Collez le carrelage

    Malaxez la colle prête à l’emploi pour la rendre plus maniable et faciliter son étalement.

    Appliquez sur le support puis régler l’épaisseur avec une taloche crantée. Le choix de la denture se fait selon le format du carreau et la planéité du support. À l’aide du maillet caoutchouc, exercez une forte pression pour chasser l’air et assurer un bon transfert de la colle. Intercalez les croisillons pour ajuster l’espacement entre les carreaux.

    Retirez la règle et terminez la pose des carreaux en partie basse en ajustant leur hauteur jusqu’au sol.

    Laissez sécher 3 jours avant jointoiement.

  3. Procédez au jointoiement

    Procédez ensuite au jointoiement : appliquez le mortier époxy afin d’assurer un remplissage total des interstices. Lissez les joints et enlevez l’excédent.

    Emulsionnez au fur et à mesure avec de l’eau propre à l’aide du pad de nettoyage en effectuant des gestes circulaires, en prenant soin de ne pas creuser le joint.

    Rincez ensuite avec la taloche éponge et terminez à l’aide d’une éponge humide.

    Laissez sécher.

  4. Remplissez les liaisons avec un mastic d'étanchéité

    Pour finaliser l’ouvrage, et comme défini dans les règles de l’art, les liaisons sol/mur ou mur/mur, peuvent être remplies avec un mastic d’étanchéité.

Le tutoriel en vidéo

Vous prévoyez de réaliser une douche à l’italienne ? 

Découvrez les conseils Weber pour réussir votre douche à l’italienne aux différentes étapes de sa réalisation : préparation des sols, réalisation de la forme des pentes, traitement des points singuliers et de l’étanchéité au sol, protection à l’eau des parois murales, collage et jointement du carrelage.

Nos recommandations

  • Choisissez un siphon dont la garde d’eau est d'au moins 50 mm pour favoriser l'écoulement de l'eau
  • Choisissez de préférence une colle prête à l'emploi de type D2ET
  • Prévoyez une pose à blanc du carrelage pour anticiper les découpes
  • Veillez à bien ventiler la pièce lors de la mise en oeuvre du mortier époxy
  • Assurez une protection complémentaire des murs pour éviter tous risques d’infiltration
  • Utilisez des carreaux antidérapants

Conditionnement et consommation

Produit Conditionnement Consommation
webersys hydro stop Kit de 2m² et sac de 15 kg 2,1 kg/m² (pour 2 mm d’épaisseur moyenne de film sec
webersys protec Kit de 6 m2 et seaux de 7 et 20 kg  Environ 800 g/m2  (pour 0,5 mm d'épaisseur moyenne de film sec)
Bande BE14 Rouleau de 12 cm x 10 m (palette filmée complète de 560 rouleaux, soit 258 kg)  
weberepox easy Seaux de 2,5 kg et 5 kg

 Collage : de 2,5 à 3,2 kg/m²
Jointoiement : de 0,3 à 1 kg/m²

La consommation peut varier. Reportez vous à la fiche technique.

weberfix premium ²

2 kg, 5 kg, 10 kg, 17 kg La consommation dépend du format et du relief du carreau, du mode d’encollage et de la taloche crantée utilisée. Reportez vous à la fiche technique
weberfug 881  310 mL
  • joint de 5x5 mm : 12,5 m
  • joint de 6x6 mm : 9 m
  • joint de 8x8 mm : 5 m
  • joint de 10x10 mm : 3,2 m

Vous pouvez comparer jusqu'à 4 produits.

Comparer