Enduits de préparation des sols intérieurs neufs : les règles de l'art

Décryptez avec nous les essentiels des règles de l'art pour réussir vos enduits de préparation des sols intérieurs neufs.

illustration retirer un ancien carrelage

Document de référence

Les essentiels ci-dessous sont issus du cahier du CSTB n° 3635_V2 - Novembre 2012. 

  • Il s’applique aux travaux à l’intérieur des locaux classés P2, P3, P4 ou P4S et dans les locaux à usage sportif, sous réserve de l’emploi de produits classés au moins P3.
  • Il ne vise pas les travaux exécutés dans les zones normalement ouvertes à la circulation de véhicules à moteur ni l’application des enduits de rénovation sur supports anciens.

N'oubliez pas de vous référer au texte entier ! 

Classification des produits

Les produits sont classés en 2 familles : P3 et P4S. Le P correspond au poinçonnement du classement UPEC. Les produits se divisent en :

  • enduits de ragréage autolissants, P3 ou P4S appliqués en épaisseur de 3 à 10 mm
  • enduits de dressage, P3 ou P4S applicables en épaisseur allant jusqu’à 20 mm au moins

Ce classement peut être complété par la caractéristique R (recouvrement rapide).

Supports visés

  • Dallage sur terre-plein, dalle pleine coulée in situ et dalle pleine coulée sur prédalles ; les dallages visés sont conçus pour ne pas être soumis aux remontées d’humidité.
  • Plancher dalle, plancher nervuré à poutrelles, plancher en béton coulé sur bacs acier collaborants et plancher constitué de dalles alvéolées.
  • Dalle ou chape adhérente, incorporée ou rapportée sur isolant, ou sur couche de désolidarisation.
  • Planchers chauffants.
  • Chape fluide à base de ciment ou à base de sulfate de calcium faisant l’objet d’un Document Technique d’Application (D.T.A.).
  • Supports en bois ou dérivés du bois.
  • Chape asphalte.

Revêtements associés et leurs colles

   
Revêtements Colles
Revêtements de sol résilients
(plastiques et assimilés)
Colles à base de polychloroprène
Revêtements de sol textiles Colles en phase solvant
Parquets collés et flottants Colles à base de polymères en dispersion
Revêtements stratifiés Adhésifs bitumineux
Revêtements de sol à parement bois Colles réactives bicomposant (époxy, PU)
Revêtements céramiques ou similaires collés Mortiers colles pour carrelages

 

Choix du produit en fonction du classement du local

Revêtements Locaux P2 Locaux P3, P4 ou P4S
Revêtements résilients
(plastiques et assimilés), textiles
Enduit P3 ou P4S autolissant
(1 mm minimum)
Enduit P3 ou P4S
(classement supérieur ou égal
à celui du local)
(3 mm minimum)
Revêtements de sol à parement bois,
revêtements stratifiés, parquets
flottants, parquets collés, carrelage
Enduit P3 ou P4S
(3 mm minimum)

 

Réception du support

Le support doit présenter les qualités requises par la norme DTU ou le CPT de mise en oeuvre le concernant :

  • planéité : le béton surfacé courant et le béton brut requièrent obligatoirement la mise en place d’un produit de dressage. 
  • propreté : éliminer dépôts, déchets, traces de peinture, pellicules de plâtre ou laitance...
  • cohésion (évaluée par le test de la rayure, Perfotest, ou essai d’adhérence) : éliminer la pellicule de laitance ou les produits de cure, par brossage ou par grenaillage. Pour les locaux P4S, un essai d’adhérence sera systématiquement réalisé et la valeur obtenue doit être supérieure ou égale à 1 MPa pour les supports béton, 0.8 MPa dans le cas d’une chape en cuisines collectives. 
  • présence de fissures : révélées par un mouillage de la surface.

Un support présentant des fissures de largeur supérieure à 3/10ème mm n’est pas conforme et ne peut recevoir un enduit de préparation de sols sans reprise de la fissure.

  • ouverture en V du joint ou de la fissure si nécessaire
  • nettoyage du joint ou de la fissure
  • garnissage à l’aide d’une résine époxy rigide ou équivalent, dureté shore D60 à 24 heures ;
  • sablage à refus avec du sable de quartz fin du produit de garnissage avant sa polymérisation puis aspiration de l’excès de sable après durcissement de la résine

Reconnaissance du support

La porosité est appréciée avec le « test à la goutte d’eau ». Les classes suivantes sont déterminées :

  • normalement poreux, si la goutte est absorbée entre 1 et 5 minutes
  • très poreux, si la goutte est absorbée en moins d’1 minute
  • fermé, s’il reste toujours 1 film d’eau après 5 minutes

Le taux d’humidité résiduelle au moment de la pose du ragréage doit être conforme à celui demandé dans les DTU et CPT des revêtements de sol concernés.

Préparation du support

  • Nettoyage : le support doit être soigneusement dépoussiéré (aspirateur).
  • Grenaillage du béton et ponçage abrasif des chapes : dans les locaux expressément qualifiés, dans les pièces du marché, de locaux à risques particuliers et dans les locaux P4 et P4S, le support en béton sera systématiquement traité par grenaillage et les chapes par ponçage abrasif suivis d’une aspiration industrielle.
  • Traitement des fissures.
  • Humidification : par temps chaud ou lorsque le support a été exposé au soleil, sauf cas d’utilisation d’un primaire lié au système.
  • Sablage pour les chapes asphalte.
  • Aération des planchers en bois ou en panneaux dérivés du bois. Dépoussiérage soigné.

Application du primaire

L'application d'un primaire est conseillée : 

  • sur supports très poreux ou fermés, 
  • sur supports normalement poreux, selon le produit à utiliser, 
  • en présence de micro-fissures (largeur inférieure ou égale à 3/10ème mm), 
  • sur les supports faïencés (micro-fissuration généralisée), à traiter sur toute la surface.

Respectez les conditions de température lors de l’application :

  • l’application ne doit pas être effectuée par temps de gel ou par forte chaleur : la température ambiante doit être comprise entre +5 et +30 °C
  • la pose ne doit pas être effectuée sur sol chauffant en cours de chauffe. Le chauffage est interrompu 48 heures minimum avant la mise en oeuvre

Veillez à l'épaisseurs d’application, en fonction du classement UPEC du local, les épaisseurs minimales d’enduit appliquées sont de :

  • 1 mm en locaux P2 (3 mm pour parquet, carrelage et revêtements stratifiés)
  • 3 mm en locaux P3, P4 et P4S.

Enfin, prenez les dispositions suivantes après la pose :

  • pendant les premières heures après la pose, l’enduit doit être protégé des sources de chaleur et des courants d’air
  • sol chauffant : le chauffage doit rester à l’arrêt au minimum 2 jours après la pose