Diagnostic du support : 5 points clés pour préparer le sol

Sols

La bonne adhérence du ragréage ou de la chape dépend en grande partie de la qualité de la préparation du support. Soignez le diagnostic préalable : un bon support doit être dur, adhérent, stable, propre et normalement absorbant. 

Dureté

Le support doit être dur et résistant pour éviter les fissurations et tout décollement ultérieur.

Vérifiez la dureté de surface du support en le rayant avec un outil métallique pointu en plusieurs endroits : la rayure doit rester superficielle. 

Si la chape est ancienne (chape sous-dosée, grillée...), vérifiez-en la dureté dans toute l’épaisseur : elle doit être cohésive. 

Si le support n’est pas assez dur, éliminez-le pour retrouver un support sain

Stabilité

Le support doit être stable pour éviter la fissuration du mortier qui entraînerait une boursouflure du revêtement mince associé.

Vérifiez en particulier les planchers bois posés sur lambourdes ou solives et les panneaux bois. 

Testez les lames de parquet ou les panneaux de bois : ils ne doivent pas bouger lorsque l'on marche dessus. 

Le plancher est instable? Clouez ou vissez les lames du parquet et, si nécessaire, doublez la surface avec des panneaux de bois (CTBH, CTBX, OSB). Si nécessaire, confortez la structure porteuse. 

Vérifiez qu’une ventilation en rives et en sous-face du plancher est possible et effective pour éviter la dégradation du bois. 

Porosité

Les supports à base de ciment doivent être normalement absorbants pour éviter le bullage du mortier, sa dessiccation prématurée et pour permettre aux ragréages de se tendre.

Vérifiez l’adhérence des anciens carrelages ou dalles rigides par sondage avec un marteau ou à la spatule. 

Eliminez ou recollez toute partie du carrelage sonnant creux. 

Adhérence

L'ancien revêtement doit être conservé? Assurez-vous de sa bonne tenue : il doit être adhérent afin d’éviter tout décollement ultérieur. 

Vérifiez l’adhérence des anciens carrelages ou dalles rigides par sondage avec un marteau ou à la spatule. 

Eliminez ou recollez toute partie du carrelage sonnant creux. 

Propreté

Nettoyez et préparez le support pour permettre l’adhérence du ragréage.

Traces de plâtre

Eliminez-les à l’aide d’un couteau de peintre. Dépoussiérez soigneusement et appliquez ensuite :

  • le primaire weberprim AD sur carrelage, peinture, bois, dalle en plastique rigide
  • le primaire weberprim RP sur support à base de ciment

Traces de colle

Eliminez les traces de colle afin qu’elles ne forment plus un film : seule une coloration résiduelle de surface peut subsister. Dépoussiérez avec soin. Sur résidus de colle acrylique ou Néoprène, appliquez weberprim RP. Sur résidus de colle bitumineuse ou époxy, appliquez weberprim AD.

Vernis, cires, peintures

Eliminer les vernis ou cires par ponçage ou grattage. Dépoussiérer soigneusement. Lessiver les peintures (lessive sodée) et laisser sécher appliquer le primaire weber.prim AD