Imperméabiliser un mur enterré avant remblai

Une maçonnerie n’assure pas à elle seule l’imperméabilisation des parois enterrées. Evitez les désordres en assurant leur imperméabilisation

Préparez votre chantier

Thumbnail

La maçonnerie de parpaings

Ce matériau très poreux ne résiste pas au passage de l’eau.

Thumbnail

Les joints des parpaings

Ils favorisant la pénétration de l’eau, surtout en l’absence de gorge à la jonction du mur et du sol.

Thumbnail

Les points faibles

Les scellements ou passages de tuyaux favorisent le passage de l’eau.

Thumbnail

Le niveau et drainage

Vérifiez avant imperméabilisation que : - le niveau le plus bas de l’ouvrage est au-dessus du plus haut niveau des eaux - des dispositions évitent l’accumulation des eaux le long des murs périphériques : drainage, etc.

Thumbnail

La résistance du traitement

Le traitement d’imperméabilisation doit : - résister à la pression d’eau pour empêcher la pénétration des eaux de ruissellement - tésister aux remblaiements

Thumbnail

Les produits

Pour résister à toutes ces contraintes, il est nécessaire de sélectionner : - soit un revêtement mince pour obstruer toutes les cavités du support, et empêcher la pénétration de l’eau tout en permettant au mur de respirer - soit un enduit appliqué en forte épaisseur, pour rattraper les inégalités du support